Le projet Palène

...Un contexte, une idée, une politique, des actions...

Créée en 1997, portée par une volonté communale et intercommunale, largement soutenue (à l’époque) par l’Etat qui, à sa création, a voulu qu’elle soit un projet-pilote, La Palène s’est inscrite dans une histoire locale forte.
 La Palène est façonnée par ce territoire d’attaches rurales et en pleine mutation,

La Palène se nourrie et s’inspire de cette histoire, de la culture de ce territoire. La Palène s’inscrit dans une relation de grande proximité avec la population.
 La Palène travaille autour des différents patrimoines : historique, social et culturel...

La Palène a pour mission de mettre en place et promouvoir une politique culturelle communale et intercommunale forte. Elle favorise et coordonne toutes les initiatives et développe les publics.

La Palène s’efforce de favoriser, développer, promouvoir, coordonner une politique culturelle innovante et efficiente sur son territoire de prédilection. Elle met en œuvre toutes manifestations, opérations ou animations culturelles, suscite, favorise, développe toutes les collaborations qui contribuent au développement culturel, social et économique du territoire.

Pour cela :

  • Elle met en place une saison culturelle sur Rouillac, le Rouilacais et les Com.de Com. limitrophes,

  • Elle organise un festival « Les Sarabandes » tourné vers le spectacle vivant (La rue) et les Arts plas- tiques,
  • Elle soutient la création, accueille en résidence et coproduit de nombreuses équipes artistiques,

  • Elle fait un travail d’éducation artistique et de médiation, notamment en direction des écoles et des collèges,

  • Elle œuvre dans le domaine des pratiques amateurs au travers d’ateliers cirque, théâtre et arts plastiques,
  • Elle développe un travail, à l’année, dans le secteur des arts plastiques, expositions, projets d’écolesrésidences,

  • Elle édite régulièrement des ouvrages autour du festival, du patrimoine, des projets artistiques,

  • Elle prend en compte et s’attache à mener un travail en direction des publics éloignés de la culture.
  • Elle cherche à mettre en valeur le patrimoine environnemental, architectural et culturel,

  • Elle attache de l'importance à la notion d’intergénérations et de croisement des catégories socio-professionnelles.

Toutes ces actions s’appuient sur le patrimoine culturel, physique et humain de ces territoires.

L’Etat a souligné ce travail en reconnaissant le territoire « Pôle d’Excellence Culturel » en 2008. Grâce à cette reconnaissance, La Communauté de Communes a pu acquérir, transformer et mettre à la disposition de La Palène, un ancien hôtel « La Boule d’Or ». Cet espace a permis de développer largement les accueils d’artistes en résidence sur le Rouillacais.

La Palène met en place des actions qui, au-delà de l’aspect culturel, permettent les initiatives, suscitent la curiosité, provoquent des envies, des passions et des vocations.
La Palène est un lieu de rencontres, où les notions de plaisir et de convivialité sont primordiales.
La Palène développe, avant tout, une culture exigeante, de proximité, prenant en compte tous les publics, quels qu’ils soient.

Tous les projets, les actions, les rencontres développés deviennent des espaces de réflexion, d’enrichisse- ment personnel, des supports à l’éducation des publics, des portes ouvertes sur les autres et sur le monde.

Cette politique culturel est une politique de développement culturel durable, pensée et instaurée dès la création de l’Association La Palène et qui ne s’est jamais démentie.

 


LogocdcLe Rouillacais

"Le ROUILLACAIS est une terre riche de son histoire et un lieu de convergence. Au croisement de deux voies romaines dans l’antiquité, puis à la fin du XIXème siècle, au confluent de deux routes de grande communication et de deux lignes de chemin de fer, Rouillac a développé son économie commerciale et multiplié son influence sur le territoire.

Située en région Nouvelle-Aquitaine, à l’Ouest de l’agglomération d’Angoulême, la Communauté de Communes du Rouillacais a une position stratégique grâce à sa proximité des grands axes reliant : Paris à Bordeaux par la route (400 km par l'A10 et la N10) et le train (2h15 en TGV) et les côtes atlantiques à l'espace Rhin-Rhône (N141). Avec près de 10 000 habitants, le Rouillacais est une communauté de 13 communes rurales dont la ville-centre est Rouillac, bourgade où il fait bon vivre. Au-delà de la culture, portée par l’Association La Palène, le Rouillacais c'est aussi un ensemble de services proches des habitants comme les équipements sportifs et scolaires, un centre moderne pour l'accueil des adultes handicapés, des sentiers de randonnées ou une piscine, mais surtout une foire mensuelle, le 27 de chaque mois où les populations alentours viennent trouver une multitude de produits, bijoux, matériel agricole, textile, bestiaux...

Proche de la ville de Cognac, le Rouillacais est en pleine zone d'appellation de la "Liqueur des Dieux" et propose aussi ses diverses variétés de Vin de Pays ainsi que de Pineau.

Le Rouillacais est doté d'une richesse culturelle historique avec le théâtre antique des Bouchauds, à St-Cybardeaux ou encore le prieuré de Lanville contribuant au rayonnement de la culture médiévale.

C'est dans cette dynamique pour faire perdurer la dimension culturelle du territoire mais aussi pour tendre à développer le territoire qu'a été créé un centre culturel comprenant, une médiathèque, un auditorium et une salle de spectacle d'une capacité de 1500 places qui met à l'affiche des artistes pluriels. La dynamique culturelle, toujours encouragée et soutenue par les élus locaux, a donné naissance à un festival annuel, Les Sarabandes, festival itinérant sur le territoire tourné vers le spectacle vivant, les arts de la rue et les arts plastiques qui cherche avant tout à mettre en valeur l’histoire, le patrimoine, la culture et les hommes des villages investis année après année.

Afin de maintenir cette dynamique territoriale séculaire, les acteurs du territoire ont formalisé un projet de territoire qui tient compte des modes de vie, des contraintes des habitants actuels et futurs, des attentes et besoins des entreprises, du vieillissement d’une partie de notre population… Ce changement de contexte territorial tant sur la mobilité sur le territoire qu’en termes d’habitat adapté aux différents besoins des habitants ou des nouveaux entrants, en lien avec leur âge et leurs contraintes familiales et professionnelles.

De nouvelles opportunités s’offrent au territoire. L’arrivée du très haut débit sur le territoire en est un des meilleurs exemples. Le Rouillacais doit dès lors s’appuyer sur les forces vives du territoire pour en diminuer les faiblesses, tout en s’appuyant sur les nouvelles opportunités existantes. Au service de l’attractivité territorial, ce projet s’articule autour du développement et renforcement de l’esprit communautaire et des liens à tisser entre les communes, de l’intégration du volet environnement et de développement durable dans tous les politiques publiques, l’intégration du volet Handicap.

Le Rouillacais, non loin des plages atlantiques, a la douceur de l'Arrière-Pays. Il rayonne de sa richesse culturelle et artistique mais doit appréhender les mutations économiques, environnementales et la question de la mobilité pour contrecarrer une désertification rurale menaçante."

Les services de la communauté de communes