Les résidences sont des moments de travail absolument nécessaires pour la création des spectacles.

Depuis 18 ans, la Palène soutient les artistes en leur offrant la possibilité de travailler, créer, peaufiner et mettre en scène leurs spectacles dans des conditions professionnelles.

Ces périodes de résidence sont aussi des moments de rencontres entre la population locale et le spectacle vivant :

  • Filages
  • Lectures publiques
  • Rencontres et interventions dans les écoles,
  • Rencontres avec des populations spécifiques, ADAPEI, Maison de retraite…

 

 

Cette année, La Palène va accueillir :

Cie Des chemins de faire
« Et s’il n’en reste qu’un… »
Parole théâtralisée
Ecrite et mise en scène par J.P Mesnard

Je ne sais pas comment commencer.
Enfin, je ne savais pas comment commencer, alors j’ai écrit : « je ne sais pas comment commencer » ; en attendant de trouver mieux ; et puis je l’ai gardé. Et donc quand je dis : « je ne sais pas comment commencer », ça commence comme ça.

Du vendredi 7 au jeudi 13 septembre
Sortie de résidence : Jeudi 13 septembre à 19h – Auditorium

 

Lady Do et Monsieur Papa
« Rêve, Ris, Roule »
Chanson jeune public
Avec Dorothée Daniel et Fréderic Feugas
En collaboration avec Gommette Production

Lady Do et Monsieur Papa, c’est un duo pour les tout-petits, un hymne à l’humour et à l’amour de base de Popopopomme !
Les influences sont multiples pour les textes : un peu d’Anne-Sylvestre pour la tendresse et du Boby Lapointe pour les jeux de rimes, il y a un peu de Barbara aussi pour la grâce, et du Vincent Malone parce que ça fait du bien ! Pour la musique, on y retrouve le romantisme à la Schubert de Lady Do éléctricoté sur mesure par l’électro-pop de Monsieur Papa.
En bref, de l’élégance vitaminée, de la douceur électrique et éclectique !

Du lundi 17 au vendredi 21 septembre

 

Antoine Bataille
« Crescent Hôtel »
Chanson
En collaboration avec Zubikoa

Antoine Bataille nous dévoile son ode à l’amour, des mélodies sensuelles, sans fioritures, des compositions délicates. Avec cet album, il se livre à sa passion et à ses enivrantes sensations.

Du lundi 24 au vendredi 28 septembre
Création/Sortie de résidence : Samedi 29 septembre

 

Eskelina
Chanson

En 2015, Eskelina prenait son envol avec « Le matin du pélican », fruit de sa rencontre avec Christophe Bastien et Florent Vintrigner. C’était l’occasion de découvrir le charme délicieux de cette suédoise exilée en France. Mais Eskelina n’avait pas fini de se raconter.
Avec elle, la chanson française est toujours mise à l’honneur, elle flirte aussi avec un swing espiègle, s’acoquine avec un tango sulfureux puis se dépouille auprès du folk. Il y a deux ans, le pélican prenait son envol. Aujourd’hui, il brûle de passion et nous invite, à notre tour, à nous consumer à la flamme de notre feu le plus intime.

Du lundi 22 au vendredi 26 octobre

 

Cie Thank You For Coming
« Finis ton assiette »
Humour / Rue
Ecrit et mis en scène par Sara Selma Dolores

Après avoir utilisé la bouche comme métaphore (Boudin & Chansons, Les Ogres), il est temps de la remplir dans le sens le plus banal du terme !
À l’heure où l’alimentation occupe autant la scène médiatique avec les « Top Chef » et autres « Dîners presque parfaits », à l’heure où les nourritures sont autant d’enjeux politiques, sanitaires ou religieux, c’est un nouvel abordage que nous nous proposons de soutenir aujourd’hui avec « Finis ton Assiette ! » Une performance participative et audio-sensuelle.

Du lundi 29 octobre au lundi 5 novembre

Compagnie Le Nom du Titre – Fred Tousch
« L’Incroyable histoire de Freddy Guitar et de sa maman »
Humour / Rue

C’est un concert événement, ultra participatif, joyeux, ubuesque interprété par Fred Tousch (Freddy) et Laurent Mollat (Josy).
C’est par le plus grand des hasards que Josy, la maman de Freddy, se retrouve dans les backstages d’un festival en Californie en avril 1969. Le monde gronde, elle n’a que 20 ans, elle s’est fait vœu de ne connaître que des « guitar-héros »… 9 mois plus tard naissait Freddy.Voici l’histoire de ce couple improbable, de cette Mère et de ce fils né d’un père connu, que lui ne connaît pas.
Chevauchez vos montures en empruntant le chemin de l’arc en ciel et retrouvez vite le monde de Freddy et de sa Maman.
Un monde où des chèvres bleues escaladent des montagnes de miel et où les licornes de feu ont des sabots d’argent…

Du lundi 19 au samedi 24 novembre
Sortie de résidence : Jeudi 22 novembre à 19h

 

Lucien Chéenne
Rock Twist surf

Lucien Cheénne a l’originalité qui déborde, mais une originalité d’historien de la musique populaire. Il enfourche autant le vieux canasson country-folk que la bécane vrombissante d’un blues-rock brut de décoffrage. Il peut se le permettre puisqu’il chante à cœur ouvert.

Du vendredi 4 au 9 janvier
En 1ère partie d’Yves Jamait : Vendredi 8 mars à 20h30

 

Cie O’Navio
« Le garçon qui ne parlait plus »
Théatre jeune public
Mise en scène Alban Coulaud

Rödd ne parle pas. Ce n’est pas qu’il soit muet, non. Il a arrêté de parler, comme ça, un mercredi. Son père a tout essayé. La rumeur dit qu’il existe, dans la forêt voisine, une “chose” qui se nourrit de la beauté des enfants. Et si le meilleur moyen de savoir, c’était d’aller y voir ?
« Le garçon qui ne parlait plus » est le deuxième volet d’une trilogie sur le monstre invisible, démarrée avec la création du ciné-spectacle « Freaks : La Monstrueuse Parade ».

Du lundi 13 au vendredi 17 mai 2019

 


 

 

Ces temps de travail sont possibles grâce à notre lieu d’hébergement.

La Boule d’Or, à deux pas (mise à disposition par la Communauté de Communes du Rouillacais), les deux salles du Vingt-Sept, les restaurants de Rouillac, très proches et la qualité de l’accueil et de l’encadrement font de la Palène un lieu exceptionnel pour l’accueil en résidence des artistes. La Boule d’Or est aussi un lieu qui nous permet d’organiser des rencontres et diverses réunions.