Les actions de l'année

 

Projets citoyens

 

CARNET DE FESTIVAL

Après Cécilia Pepper à Saint-Cybardeaux en 2018 et Geoffrey Grimal à Saint-Genis-d’Hiersac en 2019, cette année David Magli - dit Emdé - va aller à la découverte du village. Graphiste, illustrateur et surtout carnettiste, il dessine sur le vif et s’attache à rendre compte d’un moment ou d’une ambiance, à la manière d’un reporter-dessinateur. Ses carnets retracent ses voyages.
Ce qu’il aime, c’est croquer des tranches de vie, dessiner en live !
Le Carnet de Festival sortira en février 2022.

 

FLASH MOB

– Avec Naïs et Alex Blondel – Cie Carna –

Tous les enfants de l’école de Gourville vont participer à la réalisation d’une déambulation, un flashmob. Une belle occasion de faire découvrir et aimer la danse aux enfants. Un travail encadré par Naïs, danseur de la Cie Carna et les enseignantes, à découvrir en ouverture de cette 13e édition des Sarabandes.

 

DES GÎTES À INSECTES

– Avec Les Jardins Respectueux –

Des gîtes à insectes, nichoirs et mobilier de culture ont été réalisé par les enfants de l’école de Gourville et des résidents de la maison de retraite La Roseraie.
Au cœur de cette action, une sensibilisation à la protection de la nature et à la biodiversité. Une envie de faire découvrir la vie des insectes et leurs caractéristiques, accompagnés par les enseignantes et les parents d’élèves. Un atelier qui a permis de créer un lien intergénérationnel autour du respect de l’environnement.


LES ENFANTS PRENNENT LA CAMÉRA

– Réseau Canopé –

Les élèves de CM1 et CM2 de l’école de Gourville, encadrés par leur professeur Célina Geoff roy et accompagnés par les parents d’élèves, vont parcourir le festival, interviewer les artistes, les plasticiens, les bénévoles...
Ils rendront compte de leur vision via un DVD réalisé en collaboration avec le Réseau Canopé.

 

FEAT MUSIQUES MÉTISSES ET TRIBAL ELEK

Trois festivals à échelle humaine, engagés dans une démarche citoyenne qui cherchent à défendre des valeurs de fond et une vision de notre société et du monde plus équitable. Ils unissent leurs moyens et leurs équipes pour off rir aux publics des événements plus e ffi cients.
Nous retrouverons le festival Musiques Métisses les 10,11 et 12 septembre 2021 et le festival Tribal Elek les 13 et 14 août 2021.

 

DES BÉNÉVOLES QUI S’INVESTISSENT

Outre tous les bénévoles que vous croisez ou ceux qui hébergent, il y a tous ceux qui ont donné de leur temps en amont, seul ou en groupe, accompagné par les résidents de l’ADAPAEI La Gachère-Rouillac, de L’Arche La Merci-Courbillac et des enfants de l’école...
Découvrez leurs réalisations aux détours des rues :

  • Les étoiles lumineuses
  • Les mobiliers géants
  • Les tréteaux géants
  • Les structures en bambou
  • Les culées de bois
  • La signalétique Covid ...

 

Performances

 

SIESTE
Par Johannes Zacherl
Sur un mur, Johannes réalise une fresque XXL parce que nous sommes à la campagne, parce que les hommes faisaient la sieste les jours de moisson ou de bottage. Johannes regarde la frondaison des arbres, allongé par terre...

 

CAMPAGNE
Par Johannes Zacherl
Nous sommes dans une ferme, à la campagne, Johannes rêve d’une nature morte, bien vivante, réinventée. Une interprétation personnelle de la nature rêvée par l’artiste.

 

LE LIT ERRANT
Par Éric Démelis et Stéphane Montmailler
Ces deux-là sont bien fatigués, il leur faut un lit. Un lit oui, mais sur roulette. Vous les croiserez surement, entourés de leur crayons, pinceaux et couleurs. Apostrophez-les. Ils vont peindre pour vous.

 

LÉON LE CAMÉLÉON
Par Sophie Herniou
Sophie va transcender ce nouveau caméléon sur le garage de Régis, une œuvre pérenne pour marquer, enfin, ces nouvelles Sarabandes 2021.

 

Installations

 

PATATRAS
Par Elparo et les bénévoles - Dans l’entreprise Joubert

Lors d’un atelier participatif réunissant des ouvriers et des bénévoles, Elparo a réalisé une œuvre pérenne au sein de l’entreprise Joubert. 15 jours de présence, une quinzaine de personnes, pas mal de plaques de contreplaqué, des vis, un grand local dans l’entreprise et voilà « Patatras » qui trône tout près du réfectoire de l’entreprise. À voir à l’entrée du festival.

 

LE TAUREAU AUX BOIS DE CERF
Par Julien Pelissou

Parce que Bonneville est partagé entre sa culture paysanne où l’élevage prédominait, sa géographie très humide, son histoire récente avec la création d'une scierie et les Ets. Joubert, nous avons demandé à Julien de créer une œuvre : un taureau - pour l'élevage - aux cornes en forme d’arbre - pour les Ets. Joubert. À découvrir sur la place de la mairie.

 

Zoom sur l'entreprise Joubert
Par Jean-Christophe Pratt

Une exposition à l’air libre, coup de projecteur sur les coulisses de l’entreprise Joubert. Les grumes, les machines, les chaines, les employés.
Une exposition sur ce que l’on ne voit jamais.
Un regard particulier, décalé sur l’envers du décor, pour avoir un autre regard sur le monde du travail.